Cépages dansants

Charpenté, athlétique, jeune, bien en chair, épais, souple, qui a des épaules, de la carrure, de la cuisse, du muscle, du jarret, des lignes, de belles courbes, du volume, un fragment d’infini, une matière irradiante. Autant de mots et d’expressions communes utilisées lorsqu’on décrit un vin, une danse, un danseur. Un geste qui traduit le palais, un vin pour éclairer le mouvement. Cépages dansants est un dialogue entre le vin et la danse ainsi qu’une rencontre entre la mise en scène de la danse et celle de la dégustation. A travers une proposition sensible et ludique, le caviste et les deux danseurs offrent aux spectateurs un voyage autant qu’un apprentissage, tous sens ouverts…

« Un grand vin est un concert ; le terroir en est la partition, la vigne l’instrument et le vigneron le compositeur… » Cette phrase de Claude Bourguignon m’a depuis toujours inspiré dans ma pédagogie et bien plus encore lorsqu’il s’agit de collaborer avec la danse contemporaine. Je garderai aussi l’image du sculpteur : le bloc de pierre donnera ce qu’il veut bien donner et le sculpteur n’est là que pour le façonner. De la même manière le vigneron créera tous les ans une oeuvre unique à partir de ses outils mais surtout du terroir, du climat, et de ce qui nous dépasse… Emmanuel Ménard, sommelier Caviste